Je n’ai pas choisi la malveillance …

… Je ne savais pas qu’un autre manière d’éduquer existait …

Éducation bienveillante et parentalité positive … des mots que l’on voit ou que l’on entend de plus en plus. « J’ai choisi la bienveillance » … une phrase dont je comprends très bien le sens, pour dire « J’ai choisi une manière différente d’élever mes enfants » mais qui  quand même me dérange … ou plutôt, me fait réfléchir et m’interpelle … Et les autres, ils ont choisi quoi? … La malveillance? … Est ce qu’il y a les parents bienveillants d’un coté et les parents malveillants de l’autre? … Est ce qu’il y a une 3ème catégorie « normale » entre les 2? …

Bienveillante et positive, des mots qui moi, spontanément, me font penser à leur contraire : malveillante et négative … Alors que, franchement, je ne crois pas qu’il y ait de parents malveillants ou de parentalité négative (hors cas extrême bien sûr). D’ailleurs moi même … J’ai du mal à croire que j’ai été une mère malveillante

Comme beaucoup de parents, j’ai longtemps fait ce que je pouvais avec ce que j’avais, à savoir pas grand chose !  Je n’ai pas choisi consciemment ni volontairement de mettre des fessés à mon enfant ou de le menacer continuellement. Je l’ai fait parce que « c’est comme ça qu’on m’a élevé moi ». Je l’ai fait parce que c’est « ce que tout le monde fait ». Je l’ai fait parce que je ne savais de toute façon pas « quoi faire d’autre? » ! Et, le plus important de tout, je l’ai fait parce que je ne soupçonnais pas et personne ne m’avait dit qu’il existait une autre manière de faire

Quelqu’un, dans la bienveillance (…), m’a dit, il y a peu, qu’à l’aire d’internet et de l’information, l’ignorance est un choix … Franchement, ça m’a fait mal … vraiment super mal. Moi qui étais juste totalement démunie face à certains comportements de mes enfants, juste totalement débordée par mon emploi du temps et ma maison sans dessus dessous, juste totalement dépassée par ma (nouvelle) vie de mère et juste totalement oubliée en tant que personne/femme … Pour moi, on venait de me dire que j’avais choisi d’être malveillante avec mes enfants … Et j’ai trouvé ça très injuste, hyper culpabilisant et franchement pas du tout aidant !

Depuis, j’ai croisé sur ma route chaotique parentale, des « bonnes fées » aux oreilles attentives et aux paroles réconfortantes. J’ai eu accès aux bons outils, aux bonnes informations et aux bonnes formations. J’ai fait du chemin et beaucoup de choses ont changé pour moi en tant que parent mais aussi en tant que personne. Tellement que j’en ai fait mon métierauprès de vous, les parents dépassés … Parce que je sais que nous sommes encore nombreux, à ne pas se sentir franchement épanouis à faire ce qu’on peut avec ce qu’on a, mais qu’on ne sait juste pas comment faire autrement …

À « J’ai choisi la bienveillance », je préfère « J’ai choisi la sollicitude, l’indulgence et la compassion ». Je n’avais, à l’époque, pas « choisi la malveillance », je ne savais juste pas « qu’autre chose » était possible, « qu’autre chose » ferait de moi un parent plus épanoui et mieux dans sa peau et qu’en plusça marcherait

« Autre chose » n’est pas pour vos enfants. « Autre chose » est POUR VOUS !!! Et vos enfants en profiteront forcément … 😉 🙂

Bienveillance. Discipline posititve. Parents fatigués. prendre soin de soi. Parentalité empathique

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *