Mes enfants ne veulent jamais rien faire! Comment les motiver?!

Aujourd’hui je te partage une stratégie efficace et qui va te permettre de plus faire coopérer tes enfants, C’est parti !

l’idée ici c’est de rendre encore plus concrète la prise en compte des besoins de chacun que nous avions vu ici avec la fleur des besoins

 

A – On va se « pauser » tous ensemble pour mettre sur une feuille

1 – tout ce qu’il y a d’obligatoire à faire dans la journée/semaine/week-end ET
2 – tout ce qu’il nous ferait plaisir de faire.

Les 2 sont extrêmement important parce que comme nous l’avons dit, c’est maintenant que l’on met en pratique d’intégrer les besoins et les envies de tout le monde. Il ne peut donc pas y avoir dans ce programme que des choses imposées par les parents, de la même manière qu’il ne peut pas y avoir que des choses imposées par les enfants!

Donc oui il y a du travail, les devoirs, les tâches ménagères, mais il y a AUSSI, jouer, se défouler, manger des bonbons et vice versa 😉
Et c’est aussi le moment de caser, les temps calmes, les temps libres, les temps en autonomie …

On liste tout sans restriction ni commentaire. Et on essaie d’écrire autant de propositions pour chacun pour l’équité. Et tu l’auras compris, on fait les choses soit pour organiser la vie de semaine, soit pour organiser les week-end, soit pour organiser une semaine de vacances … à chaque situation, son programme différent. Commence par un et tu verras les autres ensuite, quand tu seras rodé(e) 😉

 

B – Décider ensuite dans quel ordre on va faire quoi

En fonction des horaires, capacité de concentration pour les enfants pour les devoirs, siestes, repas … bref, on organise notre petite liste en essayant le plus possible d’alterner quelque chose d’obligatoire avec un élément plaisir et détente.

Respecter leurs envies pour mieux leur faire respecter les nôtres et leur donner envie de s’ouvrir à nos propositions de nouveautés et de découvertes
Les écouter pour qu’ils nous écoute
Leur demander leur avis pour qu’ils écoutent le nôtre
Leur demander leur collaboration pour qu’ils coopèrent… voilà la clé !

C – Vivre cet emploi du temps et adapter

Cette mise en place, comme toute nouveauté, s’accompagne d’un temps d’adaptation et d’ajustement. Rien n’est parfait du premier coup. Rien n’est parfait tout court.

Cette organisation de départ aura forcément besoin d’être améliorée et ajustée en fonction de ce que l’on aura vécu. Forcément !

Du coup, en guise de sujet de discussion à table, le soir, je te propose de poser la question « Si on devait revivre indéfiniment cette journée, qu’est-ce que l’on changerait ? »

L’idée ici c’est que chacun puisse s’exprimer sur un besoin de changement.
Comme d’habitude, toutes les propositions ont la même valeur (même celles de tes loulous que tu pourrais juger inutiles 😉).
Et même si toi tu voudrais tout changer et que tu trouves que rien ne va 😤, je t’invite à proposer des améliorations 1 par 1.

Ainsi, cette organisation de départ ira de mieux en mieux en fonction du vécu, de l’expérience et des nouvelles habitudes qui se prennent.

Une manière douce et respectueuse d’apprendre à cohabiter et bien vivre ensemble 😌

De mieux en mieux, ne voudra toujours pas dire parfaite. Si tu te souviens de mon premier mail, il y aura quand même des crises et des créneaux qui ne seront pas respectés. C’est à la fois normal et pas du tout grave ! C’est un processus, qui s’installe dans le temps pour aller de mieux en mieux et de plus en plus vers une vie de famille plus harmonieuse.

On vient donc de faire ensemble un pas de plus vers la coopération et une vie de famille plus harmonieuse.
Je te retrouver dans un prochain article pour continuer à progresser ensemble

Et en attendant, tu peux déjà trouvé plein de ressources parentales ici

À très vite !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *